Image (6)

 

 

 

COUTANCES

 

VILLE CULTURELLE

 

SUITE 2

 

L'EGLISE SAINT NICOLAS

 

Image (13)

C.A. L'Eglise Saint-Nicolas, Coutances

Image (18)

C.A. L'église Saint-Nicolas.

Image (15)

L'église Saint-Nicolas, d'après carte ancienne

 

Image (11)

 

L'église Saint-Nicolas et sa tour lanterne.

Image (14)

L'église et la place Saint-Nicolas

 

450px-FranceNormandieCoutancesEgliseStNicolas

 Aujourd'hui l'église Saint-Nicolas reçois de nombreuses expositions.

 

Cette église a été construite aux XVI, XVII, et XVIII èmes siècles sur l'emplacement d'une première église édifiée au XIV ème siècle, qui fut très endommagée pendant la guerre de cent ans.

Son style est représentatif du " gothique tardif ".

Endommagée lors du débarquement de juin 1944, l'église Saint-Nicolas fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques par arrêté du 11 juin 1946 et d'importants travaux de restauration, qui ont été achevés en 1996.

 

AQUEDUC DE COUTANCES 

 

Aqueduc_de_Coutances_Mieusement

 

L'aqueduc tel qu'il apparait au début du XXe siècle.

 

800px-Coutances-aqueduc2

 

Vue ancienne de l'aqueduc.

 

 

800px-Coutances_-_Vestiges_de_l'Aqueduc_02

 

Vestiges de l'aqueduc aujourd'hui.

.Selon les recherches de Louis-François de Fontenu et Charles de Gerville, aux XVIII ème et XIX ème siècles, un premier aqueduc aurait été construit à l'époque gallo-romaine à l'initiative de Constance Chlore et détruit par les Normands. Mais aucune trace ne permet de corroborer cette hypothèse.

L'actuel aqueduc aurait été érigé à l'instigation du gouverneur Foulques Pesnel. Sa construction est décidée en 1277 pour acheminer les eaux prélevées à la fontaine de l'Ecoulanderie vers le couvent des Dominicains et la ville traversant la vallée du Bruisard.

" Après un segment souterrain, l'aqueduc sort de terre, la partie aérienne mesure 240 mètres, elle-même divisée en trois. Un premier tronçon court sur un mur, le second composée de seize arcades franchit la vallée du Bruisard avant de repartir sur un mur ". Cinq de ces arches sont de plein cintre, les onze autres en tiers-point.

Utilisant probablement le système du pont-siphon, la conduite acheminait l'eau de 125 mètres d'altitude à 53 mètres, puis la remontait à 92 mètres.

Il est restauré en 1313, et en 1566, après l'incendie du couvent par des huguenots.

Il est utilisé jusqu'au XVII ème siècle.

Fortement dégradé par le temps, il reste désormais trois arches. Il appartient à la première liste de classement des monuments historiques français en 1840.

Adolphe Joanne mentionne en 1867 que onze des seize arches sont détruites et qu'une pierre de la seconde arcade, vers la ville, porte la date de 1595. Aujourd'hui il en demeure trois.

 

ackduck

Les trois dernières arches de l'aqueduc.

 

image05138

Les restes de l'aqueduc romain

 

Image (17)

C.A..Une vue de l'aqueduc et de la cathédrale de Coutances.

Source: Wikipédia, O.T. de Coutances.

Cartes anciennes:Collection privée.