ABBAYE NOTRE-DAME-de-GRÂCE.

 

 

 

 

numérisation0008

 

 

 L'abbaye Notre-Dame-de-Grâce est implantée

sur la commune de Bricquebec.

 

 

 

039-Maugendre-la-Trappe-de-Bricquebec

La Trappe de Bricquebec. Lithographie de Adolphe Maugendre.

 

 

481px-Dom_Augustin_Onfroy

Dom Agustin Onfroy

 

800PX-~2

Vue de l'église abbatiale et de l'hôtellerie de l'abbaye.

 

 

800PX-~1

Vue du cloître depuis l'hotellerie.

 

Prêtre du diocèse de Coutances, curé de Digosville, le père Bon Onfroy désire se consacrer à la vie monastique. Son évêque, Nicolas  Bourgoin, accepte à condition qu'il fonde un monastère dans le diocèse.

De nombreuses abbayes, abandonnées après la Révolution existent dans le diocèse, mais l'abbé Onfroy n'a pas d'argent pour en acheter une. Un terrain inculte et marécageux situé à Bricquebec lui est offert, qu'il accepte avec quelques réticences.

l'abbé onfroy y érige un prieuré le 13 juillet 1824, qu'il désire rattacher à un ordre monastique existant. L'abbaye de Port-du-Salut en Mayenne lui prête trois moines pour aider le jeune monastère à vivre la vie cistercienne.

Le 29 juillet 1825, le pape Léon XII reconnaît celui-ci comme prieuré et l'affilie à l'Ordre de Citeaux, congrégation de Notre-Dame de la Trappe.

En 1836, Rome érige le prieuré en abbaye et son fondateur devient le premier abbé sous le nom de Dom Augustin Onfroy.

En 1898, la communauté de Bricquebec reçoit la responsabilité des fondations japonaises dues aux abbayes Notre-Dame de Consolation (Chine) et Notre-Dame d'Ubexy (Vosges).

En 1981, elle est composée de 35 religieux en incluant les trois aumôniers des moniales japonaises.

Les moines de Bricquebec assèchent les marécages, créent des élevages de porcs, de poulets, de vaches laitières.

 

 

 

Silence et spiritualité à Bricquebec

L'abbaye Notre-Dame de Grâce de Bricquebec accueille des personnes en recherche de calme et de spiritualité 
.

 

 

num_risation0004

Abbaye N. D. de Grâce. Le moulin à sarrasin.

 

 

numérisation0006

 

N. D. de Grâce. Entrée du Monastère et Chapelle extérieure.

 

 

800px-Bricquebec-abbaye-cimetiere

Abbaye N. D. de Grâce, le cimetière.

 

 

800px-Bricquebec-trappe1

N. D. de Grâce, les moines en lecture.

 

numérisation0001

Le magasin de vente des produits de la Trappe.

La communauté actuelle compte 17 moines.

"A l'origine, la vocation des Cisterciens, c'était d'avoir une activité en lien avec le terroir et ses produits " rappelle le père Parc.

Les moines fabriquent du fromage. Ils sont longtemps célèbres en Normandie avec la Trappe de bricquebec, dont la fabrication cesse en 1961. Ils gèrent également une porcherie qui leur permet de produite une excellente charcuterie. Fermée en 1997, un atelier est alors créé à Chef-du-Pont : ainsi naissent les charcuteries de la Trappe.  

 Source: Wikimanche

Cartes anciennes: collection privée.