UN MOIS DE JUILLET BIEN REMPLI !

 num_risation0006

Terminé !!  le grand nettoyage est fait.

Après cela il a fallu préparer l'habituelle " fête de l'été ", la seizième cette année pour le chef de maison, moi, je n'y participe que depuis 2008. Fête où nous aimons recevoir nos amis.

Montage des tonnelles, installation des tables, il a fallu beaucoup s'activer.

Côté cuisine, aucun souci, comme chaque année le chef s'est surpassé :

Pour l'apéro, les amuse-gueules très variés ont été appréciés par tous les invités. Après avoir choisi parmi les différents plats de hors d'oeuvres, tous se sont installés autour des tables pour déguster les mets aussi bons les uns que les autres, sans oublier bien sur le fameux "trou normand". Tout cela accompagné de saucisses, merguez et grillades parfaitement cuits par notre préposée au barbecue notre inégalable JOSETTE.015

Le ciel était avec nous, à part quelques gros nuages passant au dessus de nos têtes, la pluie n'est pas tombée.

Après quelques jours de repos, retour au jardin. Pendant que Monsieur s'occupe du potager, sous l'oeil très intéressé de la Minette, Madame prend soin des fleurs.

Dans le potager; après le sarclage (la pluie ayant activé la pousse des mauvaises herbes), les tiges des tomates ont été liées à leurs tuteurs, mais les tomates ne mûrissent pas très vite. On nous a suggéré de leur montrer nos "fesses" pour les faire rougir. Nous n'avons pas essayé car pour le coup, elles risqueraient de se sauver....num_risation0001

Nous avons déjà fais plusieurs cuisines de pois mange-tout, le supplément allant dans le congélateur.

Les haricots verts donnent beaucoup, nous en avons déjà fais stériliser quelques bocaux, plusieurs rangs attendent d'être cueillis, d'autres sont en fleurs et ce matin le chef en a semé quatre rangs.

Ayant mangé des pommes de la récolte 2010 jusqu'à la mi-juin, nous attendons celle de 2011 qui sera un peu moins fructueuse que l'an dernier.

Depuis le premier juillet nous mangeons du raisin de la treille qui pousse dans la serre, le surplus étant transformé par le chef en confiture.

Les figues commencent à mûrir, les merles et autres oiseaux nous font beaucoup de concurrence, il faut les prendre de num_risation0002vitesse. La minette: notre chat de garde se contente de les num_risation0004regarder dévorer tous ces fruits avec avidité.

A la maison du bourg, la façade bien fleurie est appréciée et très regardée par les personnes passant dans cette rue. Mais pour garder toutes ces fleurs en bonne santé il faut beaucoup arroser. Mais c'est un réel plaisir d'égayer ainsi le bourg de Montmartin.

Par contre dans le jardin intérieur la pelouse est complêtement ratée, nous essayons de rattraper les erreurs du soit disant paysagiste qui a complêtement saboté ce travail.

De nouvelles poules sont venues remplacer celles emportées par un renard, déjà nous avons pu avoir quelques oeufs. Espérons que dans le nouvel enclos elles sont à l'abri des prédateurs.

Les arbres fruitiers pla006ntés l'année dernière donnent qunum_risation0005elques fruits que nous saurons apprécier.

Sous l'oeil vigilant du jardinier, les vignes commencent à prendre forme, nous pourrons même cueillir quelques grappes. Espérons qu'elles seront aussi productives qu'à la surveillerie.

Voilà pour le moment les derniers évènements de "notre vie, notre jardin.

                                   A bientôt !

                                                               La JARDINIERE DE SERVICE...